Et si on se trompait sur la maladie? Le point de vue naturopathe

En automne et en hiver, notre énergie baisse. On sort moins prendre l’air et le soleil, la saison des raclettes commence, le système immunitaire fait la tronche. Les microbes et virus prolifèrent avec la rentrée des classes. Bref c’est pas joli-joli.

En naturopathie on pense qu’il n’y a qu’une seule maladie. C’est l’encrassement des liquides de notre corps. Si le corps, le terrain est sain, les microbes et virus ne peuvent pas se développer. Ce sont les toxines qui créent un milieu favorable pour eux.

Béchamp, était un microbiologiste, contemporain de Pasteur et l’avait déjà compris : « le microbe n’est rien, le terrain est tout ».

Il y a 2 types de surcharges qui nous encrassent : les colles et les cristaux.

Les colles sont issues de l’alimentation, en particulier des glucides (amidon et sucre) et des lipides (cholestérol et triglycérides). Prenons l’exemple d’un croissant, ou de pâtes au fromage: ils ne vont pas créer de douleurs dans l’organisme mais vont provoquer sont mauvais fonctionnement en épaississant les humeurs dans lesquels ils se trouvent, le sang et la lymphe par exemple. Au niveau des organes éliminatoires, les colles vont encrasser les voies respiratoires (coucou le combo nez bouché-nez qui coule)  mais aussi la peau,  causer la constipation et bien d’autres.

Les cristaux sont issues de l’alimentation, on les trouve en grande quantité dans les protéines (acide urique, créatinine…) dans les minéraux tel que le chlore, le soufre mais également dans l’alcool, le sucre, le sel. Les médicaments, le stress, les émotions mal gérées et les pollutions extérieures génèrent aussi des cristaux.

Les cristaux créent toutes les maladies douloureuses, les maladies aiguës. Ils s’accumulent dans les articulations, créent des calculs rénaux, des migraines…

« Tout est douloureux et je suis en train de mourir »

 

Comment faire pour que notre terrain soit sain avec la naturo?

Pour faire simple, il y a 2 façons :

Soit on change notre hygiène de vie doucement et progressivement sur tous les plans. On respecte la vie intelligente qui nous anime grâce à 4 hygiènes incontournables :

  • L’alimentation physiologique qui apporte tout les besoins essentiels au bon fonctionnement du corps.
  • L’activité physique qui va maintenir une bonne posture (qui joue sur la qualité de la respiration), favoriser le passage de l’influx nerveux, la nutrition osseuse, contribuer à la détente nerveuse, la vitalisation de l’organisme etc…
  • L’hydrologie: techniques par l’eau qui permettent de brasser les toxines pour les amener rapidement vers nos organes épurateurs.
  • L’hygiène psychologique: savoir se relaxer, lâcher prise car le cerveau est l’un des plus grand consommateur d’énergie.

  Soit on passe par des cures qu’on fait dans cet ordre:

  • La cure de détoxination débute obligatoirement le processus. Elle procède au drainage des surcharges qui saturent les humeurs (sang, lymphe et sérums cellulaires) afin d’éliminer les déchets et résidus hors du corps.
  • La cure de revitalisation permet de combler les carences déjà présentes et celles crées par la détoxination.
  • La cure de stabilisation évolutive consiste à maintenir l’équilibre de l’Être humain: c’est à dire l’équilibre Assimilation = Élimination. Ça, c’est quand vous êtes au top !

  Suite aux prochains épisodes pour les articles sur les cures !

 

Faites attention à vous, 
La mangeuse de graines.

Laisser un commentaire