Pourquoi faire une cure de raisin + mon expérience

Pour les monodiètes et autres cures restrictives, il est important de choisir vos aliments en fonction de votre vitalité, de l’encrassement de vos différents systèmes et pour ce que ces aliments vont vous apporter.
La cure de raisin est très connue car en plus de ses propriétés, c’est une des plus facile à réaliser. C’est un fruit sucré, donc assez calorique pour nous donner de l’énergie. Malgré le sucre qu’il contient il est assez fibreux, ce qui ralentira l’absorption du sucre et lui donne un index glycémique de 53 qui est bas. (Donc super même pour les diabétiques) On peut l’emporter facilement et on peut le grignoter quand on veut !

Le raisin comporte énormément de minéraux et de vitamines, surtout les vitamines B et C facilement assimilables dans son cas. Le rapport potassium / sodium est élevé, ce qui donne au raisin des propriétés diurétiques, top pour soutenir les reins.
C’est la lymphe et le sang qui s’occupent d’amener les déchets vers les organes qui ont un rôle de filtre pour nettoyer l’organisme. Grâce à l’astringence du raisin, l’organisme va pouvoir être nettoyé en profondeur, et surtout aux niveaux lymphatique et sanguin! Cette astringence est dues aux polyphénols, plus présents dans le raisin noir.

Pour les quantités, il faut suivre vos envies. Mangez à votre faim, il faut sortir de table rassasié et satisfait. Privilégiez les variétés à peaux fines pour que la cure soit plus simple à tenir sur le long terme. Le muscat et le chasselas par exemple, j’adore le muscat et le fait qu’il contienne plus de polyphénols et donc plus d’astringence me réussit bien. Choisissez des raisins mûrs et bio évidemment.

Il n’y a aucune règle car chaque individu est unique, mais le but d’une monodiète est quand même le repos digestif (mais pas que) pour que l’élimination des toxines soit efficace. Faites une transition avant votre cure, enlever les produits animaux et le gluten de votre alimentation quelques jours avant, et consommez déjà du raisin. Pendant la cure, ne vous gavez pas de raisins par peur d’avoir des carences, mangez uniquement lorsque vous avez faim, reposez vous, allez au lit un peu plus tôt, bougez votre corps, faites de grandes respirations, des bains chauds.. Utilisez les techniques naturopathiques pour vous aider dans votre cure.
Quand vous terminez la cure, il faut intégrer d’autres fruits, puis progressivement des légumes, et enfin votre alimentation habituelle. Plus votre cure est longue et plus il faudra une reprise alimentaire progressive et longue… Ainsi qu’une cure de revitalisation longue.
Sur des cures de 3-4 jours par exemple, vous pouvez faire 3 – 4 jours de reprise alimentaire. Le 1er jour avec d’autres fruits, le 2eme avec des légumes en plus et 3 et 4eme en intégrant les céréales, produits laitiers et viandes si vous en consommez.

Mais surtout: Allez voir un naturopathe, car mon article est purement sur LA cure de raisin est pas sur celle qui serait adaptée pour votre cas.

Nos cures de raisins:

Anthony et moi, nous faisons le jeûne intermittent toute l’année (en général). Pas par but spécifique mais juste parce que nous n’avons pas faim le matin, et en tant que naturopathe je ne vais pas aller à l’encontre de mon corps, surtout quand on voit les bienfaits de cette alternative du jeûne.
Concrètement, le repas de midi est décalé le plus possible dans l’après-midi pour que l’organisme se repose un peu, le raisin est très puissant et des fois même un peu trop pour des personnes fatiguées et sous-vitales. Ce n’est pas notre cas mais je préfère prendre mon temps, et manger quand la faim est vraiment présente.

Anthony a du partir en déplacement professionnel donc la cure sera pour une autre fois pour lui.
Je me force à manger lentement, en conscience le plus possible et je me rends compte que je suis vite rassasiée. Donc je fais de petit repas, mais plus fréquents. Les premiers jours se sont bien passés, mais au bout de 24h je commençais à en avoir marre et je voulais du salé.. Donc j’ai mangé un peu de riz avant de me coucher (après avoir mangé du raisin). Pas de douleurs ou de problème de digestion donc top. Je pense que des fois la frustration est plus mauvaise qu’un petit peu de riz mais passons, au moins cela m’a permis de reprendre avec plus de plaisir la monodiète ! Le 3ème jours, j’ai commencé à avoir le nez qui coule, puis un peu bouché.. (Ça durera jusqu’à samedi soir ! Yes ça detoxine!) Jeudi midi, je continue le raisin mais jeudi soir je mange un peu de salade/légume pour sortir doucement de la cure. A partir du vendredi c’est fruits et légumes à gogo, puis cure de revitalisation.

Les autres techniques naturopathiques que j’ai mise en place:

La bromatologie (l’alimentation) n’est qu’une seule technique parmi les 10. Ce serait dommage de se passer des 9 autres non?
J’ai fait un bain chaud suivi d’un embaument d’huiles essentielles et des cataplasmes d’argiles. Des douches écossaises les autres jours.
J’ai pris des tisanes de queues de cerises, et d’ortie.
J’ai fais du yoga, des respirations conscientes et je me suis couchée plus tôt.

Il ne faisait pas beau donc pas de ballade en foret ou à l’océan, ni d’ensoleillement malheureusement.
Alors êtes vous prêts à tenter l’expérience ?

Faites attention à vous,
La mangeuse de graines.

Laisser un commentaire